Diagnostic et suivi de la maladie rénale chronique (MRC) et de ses comorbidités

Détection, suivi et contrôle de la MRC et de ses comorbidités

Maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique (MRC) constitue une menace silencieuse: ne s’accompagnant d’aucune douleur dans les premiers stades de son évolution, elle passe très souvent inaperçue auprès des patients. Les maladies rénales sont souvent les complications secondaires d’autres pathologies fréquentes, comme le diabète, l’hypertension, les maladies cardiovasculaires ou les maladies auto-immunes.

La MRC représente le principal facteur de risque de l’insuffisance rénale chronique terminale. Elle accroît également le risque d’insuffisance rénale aiguë et de décès prématuré. La détection, le diagnostic et le traitement précoces sont essentiels pour empêcher la progression de maladie.

Tests dépistage précoce de MRC


Insuffisance rénale aiguë

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) est l’état pathologique résultant d’une altération brutale de la fonction rénale. Elle peut être identifiée lors d’une baisse soudaine de la sécrétion d’urine et/ou d’une élévation importante des taux sanguins de déchets métaboliques normalement éliminés par les reins. Elle résulte souvent d’un traumatisme, d’une maladie ou d’un traitement médicamenteux ayant endommagé les reins. Dans la plupart des cas, elle touche des patients déjà hospitalisés présentant une pathologie sévère, notamment des patients admis en unité de soins intensifs.

Il est possible de prévenir et de traiter l’IRA, et ses conséquences à long terme sur la santé du patient sont peu nombreuses, voire nulles. Cependant, dans de nombreux pays (y compris les pays développés), il arrive encore que l’IRA ne soit pas identifiée précocement. Ainsi, il est fréquent que le traitement d’urgence ne puisse être administré avant que les dommages ne deviennent irréversibles.1 Si les dommages causés par l’IRA persistent, le patient peut développer une maladie rénale chronique.

Tests de dépistage de l’insuffisance rénale aiguë


Insuffisance rénale chronique terminale

L’insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) est le dernier stade d’évolution de l’insuffisance rénale chronique. Le fonctionnement des reins ne suffit alors plus à couvrir les besoins du corps au quotidien. Le diabète et l’hypertension sont des facteurs de risque de l’IRCT.

Tests de dépistage de l’insuffisance rénale chronique terminale


Share this page: